DOSSIERS OLOG HAI

OLOG HAÏ, LE QUID DES JEUX VIDEO AU MAROC

 

A ce jour, peut-on parler de l’existence des « jeux vidéo » au Maroc ?

Y-a-t’il un marché ? Le Maroc est-il doté d’une industrie des jeux vidéo ?

y-a-t-il une population de joueurs ?

Combien sont-ils ces joueurs ?

S’agit-il d’amateurs ou de joueurs au vrai sens du terme.

Pourtant, nombreux sont les marocains qui s’intéressent aux jeux vidéo. On est en droit de se poser la question de savoir quels sont les types ou catégories de jeux qui ont cours au Maroc ?

Seule une étude de marché est en mesure de nous aider à apporter des réponses à cette batterie de questions. Elle aurait pour objectif de nous aider à cerner et comprendre les habitudes, de décrypter les attentes et recenser les pratiques des fans des jeux vidéo.

Pour ce faire, Olog Haï à pris comme exemple l’expérience de la France. Rappelons, si besoin est, que le démarrage de l’industrie des jeux vidéo date des années 70. De même, les pratiques de consommation liées à cette industrie ont été entrainées dans le même sillage. Ce qui lui a permis d’occuper le second rang après l’industrie du livre.

Il convient de signaler que le trait dominant de cette évolution remarquable s’est matérialisé par la démocratisation graduelle du jeu vidéo et son entrée dans tous les foyers français sans exception.

 

Au niveau des performances et des statistiques, Olog Haï a pu relever ce qui suit :

– L’industrie des jeux vidéo est le seul secteur qui ne sévit pas de la crise et qui continue de créer des emplois d’une manière régulière,

– La population des joueurs a été multipliée par 2 entre 2005 et 2016,

– L’âge moyen du joueur est de 32 ans,

– Le chiffre d’affaires annuel en 2016 a avoisiné 2.87 milliards d’euros avec un taux de croissance de 6%,

– La France est parmi les TOP 3 des marchés européens des jeux vidéo après le Royaume Uni et l’Allemagne.

A notre sens, l’étude de marché marocain des jeux vidéo devrait se focaliser sur les points suivants :

– La vision que se font les marocains du « E-sport »,

– L’importance des métiers de l’industrie des jeux vidéo pour la tranche d’âge 15 – 25 ans,

– Le lancement de la « réalité virtuelle » et son impact sur le marché marocain d’une manière générale,

– Les perspectives de développement du « E-sport » et des jeux vidéo tant au Maroc qu’à l’international.

Olog Haï propose à toutes celles et ceux qui sont intéressés par cette étude de se joindre à nous.

ABDOU

Partager avec :

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des