HARDWARE

Nintendo Switch : des hackers affirment avoir accès au kernel

Lorsqu’une nouvelle console apparaît sur le marché, elle fait l’objet de la convoitise de hackers qui désirent avoir le contrôle de son système d’exploitation. Tout récemment un groupe a indiqué avoir obtenu l’accès au kernel, ce qui est une étape importante dans leur démarche.

Nous vous parlions en mars dernier des prémices d’un jailbreak de la Nintendo Switch, et aujourd’hui une étape a été franchie puisque comme on peut le lire sur Twitter, des hackers auraient mis la main sur le kernel. Il s’agit du noyau du système d’exploitation, qui gère les ressources de la machine. Son accès donne le potentiel de déceler des informations importantes et des failles où s’introduire pour prendre le contrôle de la Switch. Celle-ci, débridée, peut alors être ajustée à l’envi et l’on peut y installer des applications maison.

Doit-on s’en inquiéter ? Non, car il s’agit seulement d’une étape offrant un potentiel pour les hackers. Il leur reste bien des obstacles à franchir, et si des failles venaient à être trouvées, Nintendo pourrait les combler. Le jeu du chat et de la souris peut durer des années ; la 3DS fut hackée en deux ans.

Source jeuxvideo.com

Partager avec :

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des