ACTU GAMING, Africa Game Show 2017, MAROC

Julien “kivvi” Serrier, coach R6S de la Team VITALITY à l’Africa Game Show by Orange

Julien “kivvi” Serrier, coach R6S de la Team VITALITY à l'Africa Game Show by Orange

Julien “kivvi” Serrier, coach sportif de l’équipe Rainbow Six Siege de Vitality en France, était présent dimanche 19 novembre à l’Africa Game Show by Orange.

Il a assuré le streaming sur la chaine Twitch de la WGF pour la grande finale du tournoi R6S ou l’équipe UNKNIGHTS a remporté la victoire et la somme de 30 000 DHS.

Nous avons eu la chance de le rencontrer et de lui poser quelques questions :

Olog Haï : Quelle est votre vision de l’Afrique sur l’eSport ?

Kivvi : Aucune, enfin jusqu’à aujourd’hui, depuis l’Europe nous n’avons aucune vision car très peu d’événements sont organisés en Afrique du coup on ne sait rien de ce qui se passe.

Grace à l’Africa Game Show by Orange et la World Gaming Federation, nous pouvons enfin avoir une visibilité de ce qu’est possible d’être fait en Afrique et plus particulièrement au Maroc.

L’organisation de l’AGS 2017 est pour moi une réussite et est au standard des événements eSport Européens.

Olog Haï : Vous avez commenté la finale R6S et pu assister à d’autres finales sur d’autres jeux, quel est le potentiel gamer d’Afrique ?

Kivvi : Déjà ça a été un réel plaisir d’être présent et une grande surprise de voir l’engouement des gamers Africains pour l’eSport.

J’ai pu découvrir des mentalités d’équipes, un vrai esprit de compétition et la belle valeur de combativité que transportent les Africains dans l’eSport.

Olog Haï : Vous êtes venu pour tenter de recruter des joueurs ?

Kivvi : Non pas du tout, je pense déjà que la première étape est de découvrir les joueurs Africains et d’apprendre à les connaitre.

Olog Haï : est-ce que pour vous l’eSport peut lutter contre l’exclusion sociale ?

Kivvi : Oui bien sûr, l’eSport au même titre que le sport permet de briser toutes les barrières entre les personnes, ça permet de se rassembler sur une même et seule passion. Vous savez comme pour le foot quand on entre sur le terrain on est un footballeur avant tous, on perd ses origines, ses liens familiaux  … pour n’être qu’un sportif, l’eSport est pareil, derrière son écran on devient un joueur parmi tant d’autres qui se bat pour s’améliorer et peut être remporter un titre.

Olog Haï : Un conseil pour les gamers Africains?

Kivvi : Le conseil est de se battre et de se donner les moyens de réussir en se rassemblant, en créant des associations, des tournois… et devenir son propre moteur de l’eSport.

Julien “kivvi” Serrier a décelé lors de l’AGS 2017 un grand espoir de professionnalisme chez les joueurs africains et gardera un œil très attentif à l’évolution de l’eSport et de ses joueurs à l’avenir.

Retrouvez ici le reportage photo réalisé par Olog Haï

article édité par Jonathan journaliste Olog Haï

Partager avec :

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des